Préparer son intérieur pour l'arrivée d'un chiot ...

Accueillir un chiot chez vous ou sauver un chien de l'asile est certes excitant, mais vous devez y être préparé. Votre maison aussi. Il ne suffit pas d'investir dans un panier, quelques boîtes de nourriture et une niche. Il en faut un peu plus pour pouvoir accueillir ce nouveau membre de la famille comme il se doit. Sans quoi votre nouveau compagnon aura vite fait de tout ravager. Nos trucs et astuces pour vous aider à rendre votre intérieur vraiment adapté et où votre chien pourra évoluer en toute sécurité.
Bien loin les produits d'entretien

On oublie parfois que notre intérieur, aussi douillet soit-il, peut se révéler très dangereux pour un chien, et plus encore pour un chiot. Ainsi, ranger les produits d'entretien en-dessous de l'évier ou dans une armoire basse facilement accessible n'est probablement pas l'idée du siècle. Optez plutôt pour un rangement à une hauteur où le chien ne peut pas les attraper. Et qui dit produits d'entretien ne dit pas uniquement produits nocifs ou toxiques comme l'ammoniaque ou le vinaigre. Un simple détergent peut suffir à rendre votre chien malade. Ne laissez à sa portée que des choses inoffensives pour lui.

En hauteur les plantes d'intérieur

Les plantes ont beau faire partie intégrante de votre déco d'intérieur, elles ne font malheureusement pas toujours bon ménage avec votre chien. Préférez, dès lors, les placer en hauteur. Afin de ne pas tester leur toxicité sur votre chien ou au risque de vous retrouver avec un pot de fleur déchiqueter au milieu de votre salon.

Ce dont vous avez besoin

Vade retro câbles et prises de courant

Aussi fou que cela puisse paraître, les chiens adorent se blottir contre les câbles ou les prises électriques. Veillez donc à ce que ces derniers soient hors de leur portée ou bien sécurisés. Histoire d'éviter qu'ils ne soient malencontreusement endommagés ou n'occasionnent d'électrocution. Heureusement, il existe de chouettes boîtes vous permettant de ranger les câbles. La plupart des meubles TV sont également dotés de gouttières bien pratiques pour ranger les fils.

Des barrières pour délimiter son aire

Niveau sécurité, gardez à l'esprit que de manière générale, tout ce qui est dangereux pour un chien est également ce qui est dangereux pour un bébé. Aménagez donc votre intérieur comme vous le feriez pour un bébé. Ainsi, que ce soit pour sa propre sécurité ou pour votre confort, délimitez à l'aide de barrières le périmètre dans lequel votre chiot ou chien pourra circuler. Restreindre son espace vous permet également de le dresser plus facilement.

Adieu tapis coûteux

Malheureusement, votre jeune chiot ne sera pas propre tout de suite. N'espérez donc pas que vos tapis coûteux soient épargnés par les taches et les odeurs. Mieux vaut donc les enlever le temps de son apprentissage de la propreté. Pour l'aider dans cette tâche, n'hésitez pas à avoir recours à un Puppy Trainer kit doté de tapis qui absorbent les odeurs et l'humidité. Remettez vos tapis préférés une fois votre nouveau compagnon parfaitement propre.

Également indispensable